EPR et rejets radioactifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EPR et rejets radioactifs

Message  Admin le Mar 5 Oct - 15:54

C.R.I.L.A.N.
Association loi 1901, agréée au titre de l’article L.141-1 du code de l’Environnement.
Siège social : 10 route d’Etang Val, 50340-Les Pieux-
Tel : 02 33 52 45 59-- Fax : 02 33 52 53 26 -www.crilan.fr

COMMUNIQUE : 22 Septembre - 5 Octobre 2010


Décidément, à Flamanville, les autorisations de rejets radioactifs et chimiques se donnent plus rapidement que ne se construit le réacteur nucléaire EPR !
LE DECRET AUTORISANT lʼEXTENSION de REJETS DES REACTEURS NUCLEAIRES 1 et 2 et de lʼEPR de FLAMANVILLE est sorti, le 22 septembre dernier .
Pourtant si le CRILAN n’avait pas soulevé la question, il n’en aurait même pas été fait état lors de la réunion de la commission locale d’information de ce jour...

Depuis plusieurs années, en difficulté pour respecter ses autorisations de rejets liquides de tritium en mer pour sa centrale de Flamanville, EDF avait demandé leur presque doublement ( De 60 000 Gbq à 110 000) pour les réacteurs 1 et 2 et leur triplement ( De 60 000 à180 000 Gbq) avec le réacteur EPR. 4 associations de défense de lʼenvironnement, siégeant à la commission locale avaient alors lancé un appel commun à sʼopposer à lʼaugmentation des rejets.1
Pourtant, trois ans et demi après lʼenquête publique, alors que bien des incertitudes à propos de la sûreté du réacteur EPR ont été mises à jour(2), le décret est sorti le 22 septembre dernier, avec semble-t-il des rectifications postérieures dans une deuxième version, quant à certains chiffres d’éléments radioactifs et chimiques, revus quelque peu à la baisse, sauf en ce qui concerne le tritium.
Il autorise deux possibilités, ouvrant la porte à deux gestions possibles de combustible :
- autorisations avec un combustible autre quʼà haut taux de combustion (HTC)
comme actuellement,
- autorisations avec un combustible à haut taux de combustion ( uranium enrichi “dopé”) alors même quʼEDF nʼenvisage plus depuis fin 2007 dʼéquiper ainsi lʼEPR !(3)

Lʼextension des nouvelles autorisations de rejets de tritium en mer pour les 2 anciens réacteurs ne donne pas entièrement satisfaction à EDF . Elle passe de 60 000 Gbq à 80 000 dans le cas dʼune gestion non HTC , à 120 000 avec lʼEPR. Les autorisations de rejets, dans ce cas, se trouvent donc doublées.
Dans le cas du Haut Taux de Combustion, les nouvelles autorisations se situent pour lʼensemble des 3 réacteurs à 150 000 Gbq, soit 2 fois et demi ce qui était autorisé à Flamanville jusquʼà maintenant !
Pourtant,
➡La toxicité du tritium radioactif est lʼobjet de controverses: selon des scientifiques indépendants, il faudrait réduire lʼexposition au tritium de plusieurs centaines de fois.
➡ L’Association Nationale des CLI (ANCCLI), après avoir organisé un colloque pluraliste et
écouté tous les points de vue est arrivée aux mêmes conclusions.
➡Les rejets envisagés à la différence dʼautres sites de centrales sur lesquels ils sont alignés, font lʼimpasse de leur ajout, à ceux, énormes, de lʼusine de la Hague, située à proximité ;
➡La convention OSPAR, signée par la France, et visant à réduire vers zéro les rejets chimiques
et radioactifs dans les mers de lʼAtlantique nord, dont la Manche, dʼici 2019, nʼest pas respectée.( Mais la France nʼenvisage-t-elle pas de retirer les rejets de tritium de cette convention?)
➡ Enfin, la demande par les commissaires enquêteurs de la mise en place de réservoirs de stockage du tritium, sur le site de la centrale, pendant au moins une période (presque 12 ans) avant tout rejet en mer, nʼa pas été retenue par lʼASN !
Par ailleurs, sʼil est prévu de réduire les rejets de carbone 14, on oublie que “la période” de
ce dernier est de presque 6000 ans et quʼon assistera inéluctablement, à une accélération de
son accumulation en mer.
Il sʼagit donc, une fois de plus , dʼun passage en force au mépris de la santé publique et du Droit.
Le CRILAN, continuant sa lutte pour lʻobtention des rejets zéro pour la santé publique et le
Droit, prépare à un recours contre ce décret.

Didier ANGER, Président du CRILAN- Membre de la CLI de Flamanville,

1 Communiqué commun ACRO, CRILAN, CREPAN, GREENPEACE 6 février 2010 www.acro.eu.org
2 communiqué CRILAN 11_8_ 2010 : Les paris risqués dʼEDF www.crilan.fr
3 Cf site Crilan : Rebondissements quant à la sûreté de lʼEPR
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum