Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Mar 23 Nov - 8:43

"S'il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s'écroule (...) La révolution se fait par les banques": une vidéo d'Eric Cantona, sur le web depuis début octobre, suscite un buzz croissant avec un appel à vider chacun nos comptes bancaires.

Interrogé sur les grèves et les manifestations par Presse Océan, Erica Cantona a donné sa définition de la révolution et en a profité pour donner des idées aux Syndicats.


"Pour parler de la révolution, on va pas prendre les armes, on va pas aller tuer des gens. Il y a une chose très simple à faire (...) Le système est bâti sur le pouvoir des banques. Donc il peut être détruit par les banques", y explique doctement l'ancienne star de Manchester United. "Au lieu d'aller dans les rues faire des kilomètres (pour manifester), tu vas à la banque de ton village et tu retires ton argent", propose-t-il dans cette vidéo.

"Révolution !"

Réalisé pendant un entretien au journal régional Presse Océan, le clip sous-titré en plusieurs langues a été visionné par plusieurs dizaines de milliers de personnes. "Et s'il y a 20 millions de personnes qui retirent leur argent, le système s'écroule: pas d'arme, pas de sang, rien du tout. A la Spaggiari", dit-il avec un sourire ironique en faisant référence au truand Albert Spaggiari auquel a été attribué le "casse du siècle" d'une banque à Nice en 1976.

"Trois millions, dix millions de gens et là il y a une vraie menace. Et là il y a une vraie révolution. La révolution se fait par les banques", poursuit le footballeur, parrain d'une campagne de la fondation Abbé Pierre sur le "mal-logement" en France. L'appel de "Canto", qui date du 6 octobre, a donné des idées à des internautes qui ont attiré l'attention de la presse internationale en le relayant via les sites de partage et Facebook. Sur une page du réseau social, quelque 12.000 personnes affirment vouloir participer à l'événement spécialement créé "Révolution ! Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques".

_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Mark le Mar 23 Nov - 13:24

A suivre...

Mais le fera t'il lui-même??? Qu'il donne l'exemple et d'autres suivront.
avatar
Mark

Messages : 161
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 36
Localisation : Normand exilé chez les barbares du 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Mer 1 Déc - 19:00

Début octobre, Eric Cantona a lancé un appel en vidéo contre les banques. L’enjeu? Que tout le monde vide son compte pour faire chuter le système financier. Ce qui, au départ, apparaissait comme une provocation de l’ancien footballeur, essentiellement repris par les blogs de foot, prend de l’ampleur depuis une semaine.

Un collectif belge a créé un site Internet, bankrun2010, en sept langues pour relayer l’info. Un groupe Facebook, Révolution ! Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques ! réunit déjà près de 50 000 personnes («oui» ou «peut-être»). Sur Twitter, si Cantona n’est pas encore entré dans les sujets les plus discutés, le flot de remarques le concernant est continu, environ une ou deux par minute.

Surtout, le sujet est discuté dans toutes les langues. Le meilleur joueur du siècle de Manchester United lui-même a déclaré à Libération qu’il se déplacera bien le 7 décembre: «Je constate comme tout le monde cette étrange solidarité qui est en train de naître, alors, oui, le 7 décembre, je serai à la banque.»

Mais les gens vont-ils vraiment retirer leur argent? Difficile d’en être certain. Se mettre «en attente» d’un événement sur Facebook n'est pas focément signe d'un vrai engagement. Sur le mur du groupe, les internautes sont très partagés entre un soutien sincère, des critiques et beaucoup de blagues un peu cyniques. La plus populaire étant, «je veux bien, mais je n’ai pas d’argent sur mon compte» ou sa variante, «je veux bien mais je dois déjà x euros à ma banque».

Certains comptent vraiment le faire. Elodie, 24 ans, étudiante en BTS participera bien ainsi à l’action le 7 décembre: «Je vais retirer ma paye, mais je ne vais pas toucher aux livrets. Comme dit mon prof ou Cantona, si tout le monde enlève son argent de la banque, les banques ne peuvent plus les miser sur le marché bancaire. Alors, elles arrêteront peut-être de jouer avec les Etats». Sur le mur du groupe Facebook, Jack Alison demande, lui, d’être «tous ensemble pour une remise à plat du système bancaire. [Pour qu’il soit] au service des usagers et non pas au service des états. J'en est marre de ce monde pourri ou les banques se prennent pour des seigneurs alors qu'elles n’ont rien a proposer».

«Chacun son métier»
L’évènement commence tout de même à inquiéter un peu les banques. Selon Michel Vermaerke, l’un des responsables de Febelfin, la fédération belge du secteur financier: «Cette action peut déstabiliser notre fragile système financier.» La ministre française de l’Economie, Christine Lagarde a, elle, critiqué l’ancien joueur: «Chacun son métier. Il y en a qui jouent magnifiquement au football, je ne m'y risquerai pas. Je pense qu'il faut intervenir chacun dans ses compétences.»

En France, si une banque subit un phénomène de retrait rapide, les risques sont limités. Il existe un fonds de garantie des dépôts qui leur assurent d’être remboursés en cas de faillite. Il est de 70 000 euros par déposant et par établissement bancaire adhérents au fonds. Dans le reste de l’Union européenne, il est souvent moins élevé, plutôt de l’ordre de 20 000 euros. Philippe Waechter, directeur des études économiques chez Natixis Asset Management, estime que pour le 7 décembre, «la question, ce n’est pas vraiment combien ils vont retirer, à moins que les 50 000 personnes aient la même somme sur leur compte en banque que Cantona, la question, c'est de savoir si cela peut générer une dynamique de retraits, est-ce que les gens vont être impressionnés par les images des queues devant les banques, et donc est-ce que cela peut entraîner un bank run?»

Un bank run (course aux dépôts) qui entraîne une panique bancaire, est une forme de crise connue, plutôt courante lors de la Grande Dépression de 1929. Cela arrive quand les clients n’ont plus confiance dans la solvabilité d’une banque et décide de retirer leur argent tous en même temps. Le système, en temps normal, repose sur la confiance. Les établissements n’ayant jamais à disposition en liquidité l’intégralité de l’argent déposé sur les comptes de dépôt.

Depuis le début de la crise financière, des bank run ont déjà eu lieu. Le premier a touché la banque anglaise Northern Rock, le second l’américaine Indymac. Les clients de cette dernière avaient alors retiré plus de 1,3 milliard de dollars en une dizaine de jours. Le FDIC, le Federal Deposit Insurance Corporation, l’équivalent du fonds de garanties français, avait dû intervenir. Il n’y a pas d’exemples récents de bank run simultané sur plusieurs banques. Pour le 7 décembre, Philippe Waechter estime «qu’on peut imaginer que les banques aient pris leurs précautions au cas où. C’est un évènement froid, elles ont le temps de prévoir des amortisseurs. Dans le cas de Northern Rock, tout le monde avait été pris de court. Après, si effectivement l’opération Cantona fonctionne, ça peut être problématique, mais je n’y crois pas.»


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Mark le Jeu 2 Déc - 15:16

En France, si une banque subit un phénomène de retrait rapide, les risques sont limités. Il existe un fonds de garantie des dépôts qui leur assurent d’être remboursés en cas de faillite. Il est de 70 000 euros par déposant et par établissement bancaire adhérents au fonds.

Si j'ai bien compris, en france cette opération ne sert à rien, au contraire elle risque de faire gagner de l'argent aux banques, si ces dernières sont réellement remboursés 70000€ par client, peu de gens dans ce pays dispose d'autan d'argent sur son compte, donc qui est le gagnant dans l'histoire, c'est vite vu.

L'idée était pourtant bonne et avait de quoi séduire.
avatar
Mark

Messages : 161
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 36
Localisation : Normand exilé chez les barbares du 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Jeu 2 Déc - 16:49

déjà , il faut arrêter de payer en carte bleue , et puis si tous le monde prend son salaire en liquide tous les mois , la banque ne pourra plus travailler avec votre argent . et aussi avoir de l'argent en espèce c'est mieux que les chèques ou cartes ...

_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Mark le Jeu 2 Déc - 17:15

C'est évident, surtout qu'il font tout pour que la monnaie disparaisse au profit de l'argent numérique, bref des devises qui n'existent pas!

Le jour ou cela sera mis en place nous n'auront plus le choix et il sera trop tard.

Prendre son salaire tout les mois, et investir le reste dans l'or, plus rien à la banque.

Le problème, et c'est voulu, c'est qu'aujourd'hui tout le monde n'accepte pas les espèces sonnantes et trébuchantes, et cela a tendance à s'amplifier!
avatar
Mark

Messages : 161
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 36
Localisation : Normand exilé chez les barbares du 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  slevy le Ven 3 Déc - 11:25

Franchement je dégoutée, depuis le crise en 2009 j'ai coulée completement, voilà 10 ans que je bosse a mon compte et plus de revenus d'un seul coup.
Pourquoi ? les banquiers ne prétaient plus !!!!
C'est comme ça que j'ai vu passer sous mon nez 3 chantiers de fresques qui a eux seul m'auraient fait vivre toute l'année.......
Une fois dans la galére il n'y a évidement plus personne, ils ont raclé tout les fonds de coté sur tout les comptes puis m'ont achevé a coup de frais divers ....
Résulta, plus de carte, plus de chéque et tout du liquide le plus possible et je reviens aux bonnes méthodes de nos arriéres grand père et mère, le coffre fort !!!!!! Laughing Twisted Evil
Je vous rassure ce sont mes poches ! lol!

Mon but maintenant est d'arriver a concerver ma maison et mes chevaux !

Ca fait deux ans maintenant que je vie systeme D et sans regret, moins de flicage, traces informatique et libertés de mouvement. Wink

Et si faut aller foutre le bordel chez les banques et leur créer des sueures froides j'y VA ! ( il est ou le smili du combatant ? ih ih ih ! )
avatar
slevy

Messages : 148
Date d'inscription : 07/09/2010
Age : 47
Localisation : lorraine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Ven 3 Déc - 12:07

bienvenue au club slévy , je suis comme toi pas de carte , pas de chèque car comme tu l'as dit avec la crise j'ai moins vendu de cosmétique et d'un coup tout le système te tombe dessus et plus sa va plus on t'enfonce la tête dans l'eau ...

_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Mark le Ven 3 Déc - 14:27

C'est bien ce que je dis, tout ceci est fait délibérément, c'est voulu.

Et le jour où ils instaureront la monnaie numérique pour tout le monde comment ferez-vous?

Nous sommes pris au piège, et à part vivre en autarcie (ce qui est mon but dans un avenir proche) je vois pas comment nous pourrons nous en sortir!

Juste une question (sans malice), sans chéquier ni CB, comment faite vous pour payer votre abonnement internet ou vos impôts, par prélèvement???

De plus, je crois que légalement nous n'avons pas le droit de garder plus d'une certaine somme chez soi.
avatar
Mark

Messages : 161
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 36
Localisation : Normand exilé chez les barbares du 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Ven 3 Déc - 15:14

on ce débrouille , sinon tu as le virement banquaire .

les banques les plus grands voleurs de notre époque et eus c'est légale ...

_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Mark le Ven 3 Déc - 16:52

les banques les plus grands voleurs de notre époque et eus c'est légale ...

Oui, et je rajouterai l'état français, qui n'a rien à envier aux banques de ce côté là...

Quand tu utilises le virement, tu fais appel aux banques, dans tous les cas il y a un moment ou un autre où il faut passer par ces escrocs.

Au-delà des banques c'est tout le système qu'il faut changer radicalement.
avatar
Mark

Messages : 161
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 36
Localisation : Normand exilé chez les barbares du 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 8:55

L'appel à la révolution par les banques d'Eric Cantona continuait de faire polémique vendredi, certains louant ce coup de semonce aux banques qui se sont éloignées des citoyens, d'autres estimant que provoquer la faillite du système est contre-productif.

Face à l'ampleur prise sur internet par l'appel à retirer le 7 décembre l'argent déposé dans les banques, inspiré par le footballeur, le gouvernement et les dirigeants du secteur étaient montés au créneau jeudi en France, dénonçant une initiative qu'ils jugent "tragi-comique" voire "insécuritaire".

"Et si Cantona avait raison!", a lancé vendredi le président de Debout la République (DLR), Nicolas Dupont-Aignan (ex-UMP).

"La polémique naissante entre les dirigeants bancaires, leur plus fidèle avocate Christine Lagarde (la ministre de l'Economie) et Eric Cantona prouve bien que la menace de retirer des banques les dépôts des Français est la seule chose qui puisse faire peur au système financier", estime dans un communiqué le député de l'Essonne.

M. Dupont-Aignan juge toutefois qu'avant d'en arriver à cette extrémité, "un premier coup de semonce en transférant de nombreux dépôts à la Banque postale permettrait sans aucun doute de faire douter de leur impunité certains banquiers".

"Eric Cantona exprime le ras-le-bol", renchérit Serge Maître, secrétaire général de l'Association française des usagers des banques.

Cet appel révèle, selon lui, "l'insatisfaction des clients des banques qui il y a deux ans ont constaté qu'on aidait" le système bancaire en crise et qui "continuent d'être isolés face à des ruptures de comptes, à des ruptures de découvert, à de la tarification bancaire, à des refus de prêts".

Et "quand Mme Lagarde vient de manière méprisante et violente renvoyer M. Eric Cantona au ballon et au terrain de foot, c'est pas seulement un mépris vis-à-vis de M. Cantona, c'est aussi l'ignorance, vouloir ignorer la réalité de tous ces citoyens qui ont des difficultés bancaires".

Il dénonce "le monde bancaire (qui) fait la sourde oreille" et les politiques qui "de gauche comme de droite" n'ont pas entendu le message.

Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) se sont démarqués vendredi de l'appel de Cantona, estimant que provoquer la faillite du système bancaire n'était pas la bonne solution.

"Je ne sais pas si on gagnerait quelque chose à une faillite générale et instantanée du système. Je me représente la chose autrement, avec des élections, avec des programmes", a déclaré M. Mélenchon sur France Info.

De même, pour Nathalie Arthaud (LO), la solution pour empêcher les banquiers de "nuire" serait plutôt de les "mettre sous contrôle" en les expropriant. "Le problème c'est que les banques, on en a besoin, elles sont utiles", a-t-elle estimé.

L'association altermondialiste Attac (Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l'Action citoyenne), qui dénonce régulièrement la toute-puissance du monde bancaire, restait elle aussi très prudente. "On ne demande pas aux gens de retirer en masse leur argent des banques (...)", a déclaré à l'AFP Thomas Coutrot, coprésident de l'association, jugeant que cette "initiative intéressante a le mérite d'ouvrir le débat".

Vendredi soir, l'appel relayé dans plusieurs pays et plusieurs langues par un site ad hoc et une page du réseau social Facebook, qui fixent au 7 décembre la date fatidique, rassemblait plus de 32.000 internautes français.


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 9:55

Les banques françaises, longtemps restées silencieuses, déplorent depuis deux jours l'appel d'Eric Cantona à vider en masse les comptes en banque, estimant que l'initiative de la star est dangereuse pour le système bancaire.

L'ancien attaquant de Manchester United s'est prononcé au début octobre pour un "bank run" (panique bancaire), une opération amplement relayée sur internet et qu'un collectif souhaite organiser le 7 décembre dans plusieurs pays d'Europe. "Il n'y a rien de pire dans l'histoire qu'un bank run", a déclaré vendredi Jean-François Sammarcelli, directeur général délégué de la Société générale, lors d'une conférence de presse.

"Retirer son argent des banques, c'est extrêmement dangereux à la fois pour soi (...) et ce serait aussi dramatique pour l'ensemble du système", a-t-il ajouté. Jean-François Sammarcelli a estimé que le contexte de crise "devrait inciter tout le monde à être sérieux et prudent".

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a taclé mercredi Eric Cantona en lui demandant de ne pas se mêler d'économie et de se cantonner au football. Dans un entretien en octobre, en pleine mobilisation sociale contre la réforme des retraites, Eric Cantona expliquait qu'une nouvelle forme de révolution passait désormais par une destabilisation des établissements bancaires.


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 9:57

Baudoin Prot, directeur général de BNP Paribas, rappelle que «les banques françaises n'ont aucunement contribué aux origines de la crise».
Après Christine Lagarde, c'est au tour de Baudoin Prot, directeur général de BNP Paribas, de décrédibiliser les propos de l'ancien footballeur qui appelle les Français à retirer leur argent de leurs comptes en banque.

L'appel d'Eric Cantona n'a pas fini de faire réagir. Après la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, c'est au tour du directeur général de la BNP Paribas de s'exprimer sur le sujet. Baudoin Prot dit respecter ce «grand sportif et son souci de s'intéresser aux questions de pauvreté», mais il affirme que «sur le plan bancaire», cet appel est «typiquement mal fondé», «totalement insécuritaire», et «complètement contraire à ce qui peut assurer le fonctionnement de l'économie».

D'après le directeur de la banque, les 400.000 salariés du secteur bancaire en France «méritent davantage de reconnaissance que cet appel». Par ailleurs, «les banques françaises sont au service de toutes les clientèles», rappellent-il. Comme Christine Lagarde, Baudoin Prot précise que «les banques françaises n'ont aucunement contribué aux origines de la crise» et les aides de l'Etat de l'époque n'ont rien «coûté aux contribuables».


«Pas sérieux»

Comme les analystes spécialistes du secteur, le patron de la BNP minimise la portée de cet appel. Aucune «campagne ou action particulière» n'a été mise en place par la direction pour l'échéance fatidique du 7 décembre. A en croire l'événement Facebook «Révolution! Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques», plus de 27.000 personnes affirment pourtant vouloir suivre les conseils d'Eric Cantona.

«Ce serait comique si ce n'était tragique», constatait, au micro d'RMC, le ministre du Budget et porte-parole du gouvernement François Baroin. Ce dernier estime que cet appel n'est «pas sérieux». Et de s'attaquer au footballeur : «C'est un très bel avant-centre. Il n'a pas fait la Coupe du monde. Il n'a pas été sélectionné par Aimé Jacquet. Il y a sûrement des raisons à cela».


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 14:39

Le ministre du Budget François Baroin a brocardé samedi l'appel "grotesque et irresponsable" initié par Eric Cantona pour que les particuliers retirent massivement leur argent des banques mardi, estimant que l'ex-star du football ferait un piètre "conseiller financier". "C'est grotesque et irresponsable. Cantona en conseiller financier, ce n'est pas très sérieux (...) A chacun son métier, et les vaches seront bien gardées", a-t-il déclaré dans une interview à France-Soir.

"En tout cas, si des fans retirent leurs billes de leur assurance vie, la responsabilité de M. Cantona sera engagée sur la vie de ces gens-là", a ajouté M. Baroin.
Parti à l'origine d'une vidéo d'Eric Cantona postée début octobre sur le web, l'appel "Révolution! Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques" suscitait samedi l'adhésion de près de 34.000 internautes sur la page du réseau social Facebook dédiée à ce mouvement.

Ses fondateurs, qui attisent aussi le buzz via un site www.bankrun2010.com, affirment vouloir permettre l'émergence de nouvelles banques qui, entre autres, "ne prêtent que les richesses qu'elles possèdent".


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 14:42

dans tout les cas , vu les réactions des politiques et des banques cela leurs fait peur donc c'est que leur système économique est fragile et ne marche qu'avec notre argent ...

_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 20:32

Les attaquants vedettes de Manchester United ont toujours été de fortes personnalités. Ils n'ont pas seulement le génie du but, mais aussi celui de la provocation. De vrais "bad boys" comme on les aime. George Best, par exemple, lança un jour : "J'ai claqué beaucoup d'argent dans l'alcool, les filles et les voitures de sport. Le reste, je l'ai gaspillé."


Il y a un peu plus d'un mois, Wayne Rooney signait un nouveau contrat avec son club, contrat record qui a fait de lui le footballeur le mieux payé de la planète : 14 millions d'euros par an, 40 000 euros par jour. Peu de temps avant, le ministre des finances britannique George Osborne avait annoncé une cure d'austérité budgétaire sans précédent pour le pays, avec la suppression de 500 000 emplois publics et des coupes claires dans les dépenses sociales.

Erci Cantona, autre joueur culte des Red Devils, fait aussi beaucoup parler de lui depuis plusieurs semaines. Depuis qu'il a lâché ces mots, dans une interview vidéo publiée sur le site Internet de Presse Océan : "La révolution, aujourd'hui, se fait dans les banques. Tu vas dans la banque de ton village et tu retires ton argent. Et s'il y a vingt millions de gens qui retirent leur argent, le système s'écroule. Pas d'armes, pas de sang, rien du tout, à la Spaggiari."

Très vite, la communauté des internautes découvre cette nouvelle pépite "cantonesque" et se mobilise. Un appel est lancé pour que les gens retirent leur argent le 7 décembre, un site Web et un groupe Facebook sont créés et la vidéo d'"Eric the King" traduite dans plus d'une vingtaine de langues. Tous ceux qui veulent faire "péter" le système applaudissent aux propos de l'ex-footballeur. "Ce désir de révolution me plaît", commente Olivier Besancenot, le porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste, tandis que de mauvaises langues susurrent que certains des instigateurs du projet de "bank run" seraient proches de l'extrême droite. Les banquiers poussent des cris d'orfraie et plusieurs ministres taclent l'ancien joueur. Quant à Cantona, il confie à Libération : "Vue l'étrange solidarité qui est en train de naître, oui, le 7 décembre, je serai à la banque."

Espérons pour lui qu'il a loué une fourgonnette pour transporter tous ses sacs de billets, car on n'imagine pas qu'il ait travaillé bénévolement, depuis plusieurs années, pour vanter à la télé les mérites des rasoirs Bic, des chaussures Nike, des casinos Partouche, de Neuf Telecom, des thés Lipton, de la Laguna Renault ou des déodorants de L'Oréal.

Sans doute y a-t-il de la déception amoureuse chez nous (ce chef-d'oeuvre de lob qui vient se loger dans la lucarne droite du gardien de Sunderland). Sans doute sommes-nous tous très vieux jeu, mais nous avons toujours un peu de mal quand de purs produits du "système" vomissent celui-ci - le sommet ayant été récemment atteint par le chanteur Bono, l'ami des pauvres, et sa campagne de pub pour Louis Vuitton. Bref, entendre Cantona se réjouir d'un éventuel effondrement des banques, cela nous fait à peu près la même impression que si Lloyd Blankfein, le patron de Goldman Sachs, se lançait dans une croisade contre les inégalités salariales.

Il n'est pas sûr que l'appel au "bank run" connaisse le succès escompté par ses promoteurs. Et qu'il réussisse là où la faillite de Lehman Brothers, les défaillances de la Grèce et de l'Irlande ont pour l'instant échoué. Car un "bank run", par principe, ne se décrète pas, ne s'organise pas. Il se caractérise au contraire, comme toute panique, par son imprévisibilité et sa soudaineté. Par un complexe mélange de rationalité et d'irrationalité, sur fond de prophétie autoréalisatrice.

Il faut revoir le film de Walt Disney Mary Poppins et cette scène où M. Banks emmène son fils dans la banque où il travaille pour qu'il y dépose ses économies. Mais quand un des directeurs s'empare de la pièce d'argent du gamin, celui-ci se met à hurler pour qu'on la lui rende. Les clients présents, croyant que la banque ne peut plus payer, se précipitent alors aux guichets, au milieu des cris, pour retirer leurs avoirs, tandis que, dans la rue, se produit un début d'émeute.

Comme l'Allemagne l'a été par son hyperinflation, les Etats-Unis ont été profondément traumatisés par les épisodes de paniques bancaires qui ont eu lieu durant les années 1930. On peut même dire que le but ultime de la politique monétaire suivie par Ben Bernanke, le patron de la Réserve fédérale américaine, pendant toute la crise des subprimes, a été d'empêcher de nouveaux "bank runs", aux conséquences - là, Cantona a mille fois raison - dévastatrices pour l'économie. D'éviter que les déposants, n'ayant plus, à tort ou à raison, confiance dans leurs banques, vident brutalement leurs comptes, ce qui oblige celles-ci à liquider précipitamment leurs actifs en les bradant pour faire face à ces retraits.

Au lendemain de la tragique panique bancaire de la fin février 1933, qui avait conduit le gouvernement à fermer tous les établissements, Franklin Delano Roosevelt s'était efforcé, dans une causerie à la radio, de rassurer les Américains. En leur décrivant le plus simplement du monde le métier de banquier : transformer des dépôts à court terme en prêts à long terme.

"Permettez-moi de vous expliquer le simple fait que lorsque vous déposez de l'argent dans une banque, celle-ci ne le dépose pas dans un coffre-fort. Elle met votre argent au travail pour permettre aux rouages de l'industrie et de l'agriculture de continuer à tourner. Seule une petite portion de l'argent que vous déposez est conservée sous forme d'espèces, quantité qui, en temps normal, suffit largement à couvrir les besoins en liquide du citoyen ordinaire."

Pour les économistes Diamond Douglas et Philip Dybvig, qui ont étudié sous toutes les coutures les paniques bancaires, le meilleur moyen de les empêcher consiste à garantir convenablement les dépôts. En Europe, le seuil en sera prochainement porté à 100 000 euros. Ce qui reste, bien sûr, une misère pour un footballeur de Manchester United.


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 22:59

Va-t-il faire sauter la banque ? Economistes et spécialistes du monde bancaire s'accordent pour dire que l'appel d'Eric Cantona aux Internautes à vider en masse leurs comptes courants relève de l'utopie. Pourtant, le mouvement continue de prendre de l'ampleur sur Internet.

19 000 le 27 novembre, 30 000 le 2 décembre, plus de 34 500 ce samedi après-midi.
En savoir plus
L'appel de Cantona fait le buzz
..le nombre de personnes qui ont proclamé leur «participation» sur Facebook au mouvement initié par l'ancienne star du ballon rond ne cesse d'enfler.

Sur la page du réseau social intitulée «Révolution! Le 7 décembre on va tous retirer notre argent des banques», l'appel de l'ancien de Manchester United est relayé en ces termes : « Parce que visiblement aujourd'hui manifester ne sert plus à rien pour se faire entendre de nos élites dirigeantes et que le pouvoir est tenu par les banques, allons tous d'un seul homme retirer notre argent des banques et fermer nos comptes épargne et pension le 7 décembre 2010».

L'appel de Cantona, relayé sur la toile, peut-il vraiment inquiéter les géants bancaires ? Jeudi, certains sont sortis de leur réserve comme le directeur général de BNP Paribas, Baudoin prot, qui affirmait «mal fondé» sur le plan bancaire cet appel.

Le président de la Fédération bancaire française (FBF), François Pérol, a pour sa part expliqué ne pas croire que l'appel «traduise un malaise» des Français, mais estime qu'il «ne rend service à personne».

C'est le 6 octobre dernier, dans un entretien au quotidien Presse-Océan, qu'Eric le Rouge avait prôné une «révolution». Le principe : une déferlante de retraits massifs dans les banques. Le résultat : faire en sorte que «le système s'écroule», expliquait Cantona.

Jeudi, dans un entretien au journal Libération, l'ex footballeur était clair : «Le 7 décembre, je serai à la banque». «Le système tient par les banques, il doit être détruit par les banques. Et si 20 millions de personnes retirent leur argent, tout s’écroule. C’est une révolution sans armes, ni sang», rajoutait l'acteur, bien décidé à ne pas laisser passer ce casse du siècle.

Du côté des politiques, chacun tente un appel au calme. Christine Lagarde, Ministre de l'économie tentait mercredi un tâcle, rappelant que si Cantona était un «immense footballeur», il n'était pas...banquier. Ce samedi, François Baroin lui a même adressé un carton rouge : «C'est grotesque et irresponsable. Cantona en conseiller financier, ce n'est pas très sérieux (...) A chacun son métier, et les vaches seront bien gardées!», a brocardé le ministre du Budget dans une interview à France-Soir.

Reste que 99% des Français possèdent un compte en banque et que Cantona profite d'une cote de popularité inébranlable. Si les «participants» Facebook se donnent réellement rendez-vous, cela risque de causer des désagréments dans les agences bancaires... mais pas de quoi renverser un système fort de ses 40 000 agences et 53 000 distributeurs de billets.


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Sam 4 Déc - 23:01

ce qui est sur c'est que pour retirer plus de 2000 euros , il faut un RDV et que pour le 07/12 impossible d'en avoir de RDV ... les banques ont peur ...

_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  slevy le Dim 5 Déc - 11:18

tant mieux !!!! et puis moi je travail avec le découver autorisé maintenant !!!!! lol!
avatar
slevy

Messages : 148
Date d'inscription : 07/09/2010
Age : 47
Localisation : lorraine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Admin le Lun 6 Déc - 9:00

Si Cantona était pris au sérieux…

Il y a 779 milliards d’euros sur les comptes des Français. Le scénario de l’impossible conduirait à l’effondrement des banques et à leur propre ruine.


Quatre-vingt-dix-huit pour cent des ménages possèdent un compte en banque, le taux le plus élevé d’Europe, pour un total de 269 milliards d’euros. Tous les Français détiennent au moins un livret de caisse d’épargne ; sur l’ensemble s’amassent 167 milliards d’euros. A quoi s’ajoutent les différents autres livrets, dont l’épargne logement. Au total, selon la Banque de France, ils pèsent 510 milliards d’euros.

La petite plaisanterie d’Eric Cantona, reprise et amplifiée par d’autres plaisantins du Web, mais aussi par beaucoup de ceux qui exècrent, parfois à bon droit, l’arrogance du système bancaire, porte donc sur la modeste somme de 779 milliards d’euros !

Il est vrai que les comptes de beaucoup de ceux qui veulent « faire trembler le système » ne sont sans doute pas bien garnis, quand ils ne sont pas à découvert. C’est d’ailleurs ce qui explique leur décontraction. Quant à ceux qui ont de l’argent, fruit de leur épargne, protection contre les aléas de la vie, la leur et celle de leurs proches, préparation de leur retraite, etc., ils n’ont aucune envie de se prêter à ce jeu suicidaire !

Envisageons pourtant un scénario où l’appel de Cantona serait entendu. On sait que les ratios exigés des banques françaises les obligent à détenir dans leurs comptes à peu près 8 % des sommes qui leur sont confiées, tout le reste étant réinjecté dans le circuit sous forme de prêts aux entreprises et aux particuliers. C’est le ratio Cooke.

En théorie, il faudrait donc que 8 % du total des comptes soient vidés pour mettre la banque en faillite. En réalité, il suffirait de beaucoup moins d’activistes. Parce que les fonds propres ne sont pas instantanément liquides. Le capital d’une banque ne se transforme pas en billets, stockés dans ses coffres et disponibles à tout moment.

Il n’y a plus guère de liquide
Du « cash », en fait, il n’y en a guère, en dehors des distributeurs automatiques. Certaines agences n’ont même plus de caisse. Dans les autres, les retraits en espèces sont souvent limités à 1.000 €. Au-delà, l’opération ne peut se faire qu’avec un préavis, parfois de plusieurs jours. Au-dessus de 5.000 €, la banque doit demander les raisons du retrait et l’usage qui sera fait des fonds. En cas de doute, elle doit prévenir Tracfin, le service qui traque le blanchiment d’argent.

En temps normal – c’est-à-dire avant la crise financière –, toute proposition de retrait collectif n’aurait provoqué qu’un éclat de rire. Mais aujourd’hui la confiance dans le système financier s’est transformée en défiance vis-à-vis des banques en général. Moins marquée cependant vis-à-vis de la sienne, comme le montrent les sondages. Dans ce nouveau contexte, plus de quoi rire.

Revenons donc au scénario de l’impossible : mardi 7 novembre, une centaine de milliers de Français demandent à vider leurs comptes. Leurs banques ne peuvent pas leur fournir l’argent dans l’immédiat. Les journaux télévisés s’en emparent. La panique gagne. Par effet boule de neige, M. et Mme Pétochard, qui stockent le sucre et l’huile à la moindre occasion, vont à leur tour demander leur argent, pour le glisser sous leur matelas. Les banques se retournent vers la Banque de France, qui fait tourner à fond la planche à billets. C’est insuffisant. Le système est par terre.

Pire qu’en 1929
Et les banques sont ruinées. Avec des conséquences beaucoup plus graves que lors de toutes les précédentes crises financières. On ne parlerait alors plus d’effondrement de la Bourse, d’arrêt de tout crédit aux entreprises et aux particuliers, mais de retour au troc pour manger, boire et dormir, les seules fonctions vitales ! Quand on sait quelles ont été les conséquences de la crise de 1929 – Hitler et la Seconde Guerre mondiale –, on imagine quels seraient les effets de la ruine complète des banques et de leurs clients !


_________________
"il est illusoire de se préoccuper de la biodiversité sauvage sans assurer d'abord une biodiversité cultivée"
avatar
Admin
Admin

Messages : 1041
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 45
Localisation : 76440 grumesnil

Voir le profil de l'utilisateur http://laitdejument.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Cantona appelle à retirer son argent des banques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum